Les séniors et la maison connectée


Domotique / mardi, avril 24th, 2018

Utiliser la technologie au service de notre bien-être est désormais possible grâce à la domotique. Rendre votre maison connectée pour qu’elle puisse gérer elle-même toutes les tâches encombrantes de votre quotidien, telle est la philosophie de cette incroyable invention ! Sachant que la population française est vieillissante, cette technologie ne pourrait-elle pas alors faciliter la vie des personnes âgées ? Tel est le sujet qui sera traité dans cet article.

La domotique facilite le maintien à domicile des personnes âgées

Les maisons connectées ont été créées dans le seul et unique but de nous rendre la vie meilleure. Si cette technologie peut paraître futile, elle prend tout son sens auprès des personnes âgées qui ont une motricité réduite. L’idée est ainsi de confier à votre propre maison la mission d’aider les séniors de votre famille à vivre « normalement » pendant que vous serez à vos occupations.

Pour ce faire, les équipements de votre maison seront connectés à internet pour qu’ils puissent être gérés à distance ou fonctionner automatiquement après une programmation. Imaginez à quel point il serait ainsi facile pour votre sénior d’ouvrir et de fermer les volets de la maison en appuyant sur un simple bouton.

Et ce ne sont pas les possibilités qui manquent. Gestion de la température des pièces, des lumières grâce aux détecteurs de mouvements, du système de sécurité et tant d’autres. L’imagination constitue désormais la seule limite et la devise reste « aucun effort déployé, de l’énergie économisée ».

Un certain blocage des personnes âgées vis-à-vis de la domotique

Le paradoxe de la domotique est qu’elle a tendance à intéresser davantage les jeunes que les personnes de la vieille école. La raison est assez simple, puisque ces derniers ont grandi à une époque où il fallait tout faire manuellement, et faire soi-même les choses pour les faire bien. De ce fait, il leur est inconcevable qu’une intelligence artificielle puisse un jour prendre le relais et venir les aider au quotidien.

Par ailleurs, elles ont beaucoup de mal à maîtriser la technologie. La domotique reste un système assez sophistiqué dans la mesure où elle implique une programmation au préalable pour être entièrement autonome, à l’instar d’un logiciel. Bien que cette tâche puisse être assurée par les autres membres de la famille, le sénior aura des difficultés à gérer la fonction de télécommande qu’offre cette technologie.

En effet, avec la domotique, la maison se contrôle depuis un smartphone, une tablette ou un ordinateur, bref des appareils qui sont loin d’être les meilleurs amis de nos aînés. Pourtant quelques entreprises conçoivent des solutions de sécurité sur mesure qui sont de véritables réponses aux besoins des séniors.

L’aspect gadget des maisons connectées trouve réellement son sens auprès des personnes âgées qui ont généralement du mal à vivre de manière autonome. Si la technologie peut épauler nos séniors, un paradoxe se pose toutefois en travers du chemin. Le mode de vie « old school » et la domotique sont deux choses difficiles à concilier. C’est pourquoi cette technologie intéresse jusqu’ici peu les séniors.

Toutefois, en prenant en compte ses avantages, il est de notre devoir de remédier à ce problème, la domotique étant l’avenir de nos parents.